Spectacle Ballet Du Capitole De Toulouse à Montpellier du 16 au 17 novembre 2017

Du

16 jeudi novembre 2017

au

17 vendredi novembre 2017

20h00

Le Corum Opéra Berlioz Le Corum Opéra Berlioz

52.00 €

Zoom sur les artistes

Plus d'infos sur le spectacle Ballet Du Capitole De Toulouse à Montpellier

L'ASSOCIATION MONTPELLIER DANSE (L.2-1011052&3-1011053) PRESENTE CE SPECTACLE

Giselle, ballet créé en 1841 par Jules Perrot et Jean Coralli, est un chef-d'oeuvre du ballet romantique dont Kader Belarbi s'empare pour l'écrire avec ses propres mots « tout en respectant la lettre et l'esprit ». Puisant aux sources musicales d'Adolphe Adam brillamment interprétées par l'Orchestre national de Montpellier sous la direction de Philippe Beran, les danseurs du Ballet du Capitole de Toulouse relèveront le défi d'incarner l'un des plus accomplis et des plus emblématiques ballets du répertoire classique.Kader Belarbi redonne des ailes à « Giselle »Le danseur étoile, directeur du Ballet du Capitole, à Toulouse, ressuscite le plus romantique des chefs-d'oeuvre français. Une vraie réussite. (...) La Giselle de Belarbi est ainsi : réaliste et éperdument poétique. Chaque détail est pesé. Loin d'une pochade vaguement niaise. Le récit, le décor, l'espace, les couleurs et le rapport du geste à la musique sont soumis à la même exigence de sens. (...) Il a voulu Thierry Bosquet, dernier maître de la toile peinte, pour les décors. Et Olivier Bériot, costumier de cinéma pour Luc Besson mais aussi de ballet. (...)Le Figaro, par Ariane Bavelier – 22 décembre 2015Ce programme à risques, Kader Belarbi le connaît bien. Il a plongé dans ses failles, en a analysé les rouages, souri parfois des naïvetés. Il l'aime, un point c'est tout. (...) Kader Belarbi revendique une économie esthétique ajustée « pour nettoyer les images souvent kitsch ou mièvres qui illustrent Giselle ». Il n'a pas touché au second acte tout en tutu et voiles blancs, mais il a imprimé sa marque sur le premier en scrutant les peintures de Brueghel l'Ancien. (...) Kader Belarbi s'offre régulièrement un morceau du patrimoine classique. Appétit de l'histoire, gourmandise de grande tradition, il en savoure toutes les couches de transmission. Pas tant pour en donner une vision révolutionnaire mais pour en rafraîchir la portée auprès des nouvelles générations. (...).Le Monde, par Rosita Boisseau – 20 décembre 2015PMR : 0467608360